Zéro carbone en 2050 : un rapport préconise l'obligation de travaux

par BATIACTU il y a 5 mois
RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. Instaurer une obligation de travaux, faire monter en compétences la filière, s'engager sur des résultats d'économies d'énergie... L'association Entreprises pour l'environnement (EPE) formule de nombreuses recommandations pour atteindre les objectifs de la stratégie nationale bas carbone (SNBC) 2050. Détails.
Lire l'article sur Batiactu
9 réponses à ce sujet
Publié : il y a 5 mois
La consommation d'énergie finale dans le secteur, située à 779 TWh actuellement, passerait à à 507 en 2050. Les émissions de gaz à effet de serre devraient être divisées par dix sur la période, de 74 à 7 MtC02e. "Cette réduction est le résultat d'une division par cinq des consommations et par deux du contenu carbone de l'énergie"
Où est la vérité entre "un passage de 779 à 507" (-35%) et "une division par 5" (-80%) ?
Publié : il y a 5 mois
@Yohann Richard: Vous confondez energie primaire et energie finale. Faire 779 TWh avec du gaz et du fioul emet bien plus de CO2 que faire 507 TWh en électrcité décarbonée (Nucléaire et renouvelables). Par ailleurs en utilisant la pompe à chaleur vous n'utilisez que 1kWh d'electricité pour en retirer en moyenne au moins 3 de l'environnement. Donc faire le calcul de réduction en utilisant la consommation d'énergie finale pour remonter à une valeur en energie primaire ne fonctionne pas. C'est pourquoi raisonner en emissions de CO2 est bien plus pertinent (de 74 tCO2 à 7 tCO2 = division par 10).
Publié : il y a 5 mois
On veut pénaliser les héritiers au moment de la transmission d'un immeuble??? Il est certain qu'un nouveau acheteur ne voudra pas payer les montants investis.
Publié : il y a 5 mois
@Simon : Bonjour, même en prenant les hypothèses de conversions maximales entre énergie finale et énergie primaire, je n'arrive pas à retrouver la division par 5 des consommations mentionnée dans l'article (abstraction faite des émissions de GES). Pour moi cela reste incohérent.
Publié : il y a 5 mois
@Yoann: Vous avez raison il est difficile de refaire le calcul, car les données de départ ne sont pas disponibles. En regardant le rapport en détail (que vous pouvez trouver là: http://www.epe-asso.org/zen-2050-imaginer-et-construire-une-france-neutre-en-carbone-mai-2019/) p.49-51 il est cependant indiqué "En 2050, grâce à la rénovation, les logements très performants représentent 80% du parc (30% du parc total étant neuf avec une étiquette A) ; le fioul
disparaît et est remplacé par l'électricité en pompe à chaleur (PAC), les réseaux de chaleur, le gaz renouvelable ou le bois le parc tertiaire est intégralement rénové.".
Il est également indiqué "En parallèle, les systèmes de gestion de l'énergie et la domotique sont mobilisés et peuvent représenter 25% de gain sur 20% du parc environ." et "Les usages électriques du secteur croissent notamment du fait de l'équipement des ménages, mais leur décarbonation résulte directement de celle du mix énergétique".
Tout ceci rend le calcul difficile à faire car la part pour le chauffage diminue et celle des usges spécifiques augmente et il n'est pas indiqué la part relative des deux. Donc effectivement vous avez raison il est difficile de refaire le calcul quand on a pas cette information. En tout cas pour moi le raisonnement parait cohérent, surtout en ce qui concerne les GES, le principal problème (et qui accessoirement nous coûte un bras en importations de fioul/petrole).
Publié : il y a 4 mois
Par ailleurs, je note que contrairement à ce qui est soutenu, le DPE, n'est pas seulement utilisé pour faire prendre conscience par les Français du degré de performance de leurs habitations, mais il sert à établir des actions qui engagent le pays sur des décisions importantes, basées sur des audits complètement faux !!
C'est un peu comme l'astrologie, où les calculs, certes très savants, ne s'appuient que sur du vent, et donnent des résultats différents, même pour des jumeaux, pourtant nés à la même heure et au même endroit !!!!

Je lis encore : "Le fioul disparaît et est remplacé par l'électricité en pompe à chaleur (Pac), les réseaux de chaleur, le gaz renouvelable ou le bois"
Logique pour le fioul polluants mais je note que le bois est privilégié, alors que sa combustion, quel que soit la forme produits des nanoparticules dangereuses !!
Quant aux véhicules à hydrogène, il semble que ce ne soit pas rentable : https://reporterre.net/La-voiture-a-hydrogene-est-un-miroir-aux-alouettes-de-la-transition-energetique
L'association négaWatt, de son côté, estime que la voiture à hydrogène « n'est pas une solution d'avenir ».
Publié : il y a 4 mois
Ils ne sont pas capables de faire des prévisions sur 6 mois mais leur gargantuesque prétention et imbécillité arrive à leur faire des prévisions en 2050 ! Il y a de plus en plus d'experts et de fainéants qu'il faut nourrir grassement pour polluer la vie de toute la société, et cela convient aussi à toute cette même population de fainéants qui trouvent place dans la multitude de supports médiatiques et leur permet de faire des articles sans trop se casser la tête et comme pour les premiers à justifier leur place. C'est un mal de la société qu'il faut combattre pour redonner espoir à la population. Il nous faudrait un Trump et non des loques d'intellos pour redonner vie et grandeur au pays.
Publié : il y a 4 mois
Bravo François Laurent!
Aujourd'hui tous nos hommes politiques qui gravitent dans les cercles du pouvoir ( y compris en entreprise et dans les administrations) cherchent par tous les moyens à se mettre sous les projecteurs des médias. Toutes ces personnes recherchent sont des activismes qui recherchent par tous les moyens de "faire consommer" donc en augmentant l'impact carbone. Le bon sens nous conseillerait si l'on est en chauffage il faut consommer des énergies stockables et renouvelables le biogaz et ou le gaz de synthèse mais certainement pas l'électricité qui est une énergie noble réservée aux autres utilisations. Quand à EDF, 60 % du management devrait être viré devant tant d'incompétences à commencer par les plus hauts salaires! Aucun EPR ne fonctionne pour un problème de soudure , de qui se moque t on ? et les médias récemment parle de quelques millions supplémentaires ( il confond millions et milliards, c'est normal Macron souhaite nationalisé les pertes et mettre sur le marché Enedis qui est en situation de monopole!) Quand aux ENR elles ont une production interruptible et sont tributaire des centrales thermiques, tout un programme!! Quelle est le rendement d'une centrale thermique y compris les plus récentes à cycle combiné gaz? (1 KWh électrique produit pour 3 Kwh thermique consommé!! La France en chauffage électrique a une épine dans le pied t consomme autant que toute l'Europe réuni. Elle importe 52 jours par an de l'électricité carboné de ses voisins européens cette électricité acheté en période de pointe et 'ultra pointe coute jusqu'à 20 fois le prix de vente du KWh! La première des choses à faire c'est de réduire le chauffage électrique et ou l'utilisé en complément d'énergie stockable.
Enfin si l'on veut réellement réduire la consommation d'électricité et de gaz faudrait il encore revoir 'attribution et du prix de l'électricité et du gaz aux personnels des des industries électriques et gazières qui ne payent que 10 % u prix de la facture!! C'est un avantage social qui au cours du temps est devenu un abus de bien social t qu'aucun homme politique n'a le courage de s'attaquer et pourtant ce serait si simple: Mr le président vous qui êtes un adepte des ordonnances , écrivait en une toute simple "l'avantage social doit être plafonné au prix de revient de production et ou d'achat du produit et ou du service"
Quand à l'électricité utilisait comme moyen de déplacement c'est un vraie fausse bonne idée sauf à quelques exceptions bien ciblée. L'avenir c'es bien sur l'hydrogène!
A bon entendeur salut!
Publié : il y a 4 mois
Bravo François Laurent!
Aujourd'hui tous nos hommes politiques qui gravitent dans les cercles du pouvoir ( y compris en entreprise et dans les administrations) cherchent par tous les moyens à se mettre sous les projecteurs des médias. Toutes ces personnes recherchent sont des activismes qui recherchent par tous les moyens de "faire consommer" donc en augmentant l'impact carbone. Le bon sens nous conseillerait si l'on est en chauffage il faut consommer des énergies stockables et renouvelables le biogaz et ou le gaz de synthèse mais certainement pas l'électricité qui est une énergie noble réservée aux autres utilisations. Quand à EDF, 60 % du management devrait être viré devant tant d'incompétences à commencer par les plus hauts salaires! Aucun EPR ne fonctionne pour un problème de soudure, de qui se moque t-on ? et les médias récemment parle de quelques millions supplémentaires ( il confond millions et milliards, c'est normal Macron souhaite nationalisé les pertes et mettre sur le marché Enedis qui est en situation de monopole!) Quant aux ENR elles ont une production interruptible et sont tributaires des centrales thermiques, tout un programme !! Quelle est le rendement d'une centrale thermique y compris les plus récentes à cycle combiné gaz? (1 KWh électrique produit pour 3 KWh thermiques consommés !! La France en chauffage électrique a une épine dans le pied et consomme autant que toute l'Europe réuni. Elle importe 52 jours par an de l'électricité carboné de ses voisins européens cette électricité acheté en période de pointe et 'ultra pointe coute jusqu'à 20 fois le prix de vente du KWh! La première des choses à faire c'est de réduire le chauffage électrique et ou l'utiliser en complément d'énergie stockable.
Enfin si l'on veut réellement réduire la consommation d'électricité et de gaz faudrait-il encore revoir l'attribution et le prix de l'électricité et du gaz aux personnels des industries électriques et gazières qui ne payent que 10 % u prix de la facture !! C'est un avantage social qui au cours du temps est devenu un abus de bien social et qu'aucun homme politique n'a le courage de s'attaquer et pourtant ce serait si simple: Mr le président vous qui êtes un adepte des ordonnances, son écriture est simple "l'avantage social doit être plafonné au prix de revient de production et ou d'achat du produit et ou du service quelque-soit l'entreprise publique ou privée"
Quant à l'électricité utilisée comme moyen de déplacement c'est une vraie fausse bonne idée sauf à quelques exceptions bien ciblées. L'avenir c'est le carburant liquide et bien l'avantage est à l'hydrogène! Avec l'usage des carburants liquides, nous avons donné comme confort aux citoyens de de la planète de pouvoir faire leur plein en moins de 5 mn pour effectuer 1000 kms !
A bon entendeur salut!
Répondre à ce sujet
Zéro carbone en 2050 : un rapport préconise l'obligation de travaux
Menu
×