Contrôle d'accès à un bâtiment : les solutions

Rédigé le 10/10/2017

Sécuriser un bâtiment passe par un contrôle optimisé de son accès, permettant de laisser passer seulement les personnes autorisées et de ne pas laisser pénétrer les autres.. Entreprises, bureaux, immeubles d’habitation collectifs, bâtiments industriels, établissements hospitaliers ou d’enseignement ou ERP : tous ont besoin d’un contrôle d’accès efficace et pratique adapté à leurs besoins et à leurs spécificités de fonctionnement. Pour cela, diverses solutions sont possibles, à mettre en œuvre en fonction du type du bâtiment, du niveau de contrôle et de sécurité souhaité ainsi que du budget pouvant y être consacré.

Contrôle d'accès à un bâtiment : les solutions

Les interphones, digicodes, ou autres portiers vidéo

Les interphones, portiers digicodes et vidéophones restent les systèmes de contrôle d’accès privilégiés dans les bâtiments d’habitation collective. A simple clavier et système d’amplification de la voix ou équipés d’un écran pour permettre de visualiser les visiteurs, leur efficacité n’est pas toujours à la hauteur de ce qu’on attend d’eux.

 

Les solutions sont :

  • Le digicode : de plus en plus répandu, ce système de contrôle d’accès est relativement simple à mettre en place et peu onéreux ; son efficacité repose sur le changement périodique et répété du code secret à défaut de quoi le système est relativement inefficace.
  • L’interphone audio : simple d’utilisation, il permet de vérifier à la voix si la personne qu’on laisse entrer est la bonne. Son efficacité repose sur la discipline des occupants à ne pas ouvrir sans être sûrs de l’identité de leur visiteur.
  • L’interphone vidéo : il reste la solution de contrôle d’accès la plus fiable car l’écran dont il est équipé permet de vérifier facilement l’identité de la personne qui se présente. Il nécessite des autorisations et doit faire l’objet d’un entretien et d’une maintenance régulière pour conserver une bonne qualité de son et d’image, faute de quoi son efficacité est altérée.

 

Voici une tuile produite sur le site de...
Le système d'étanchéité liquide Parathane est un procédé...
Le système mur rideau 1202 est la solution idéale dans la...

Système de badges, de serrures sécurisées ou lecteurs biométrique

Certains bâtiments ou pièces doivent obligatoirement disposer d’un accès réservé pour des raisons de sécurité ou de confidentialité. Les lecteurs de badge, lecteurs biométriques, serrures sécurisées, systèmes de reconnaissance faciale peuvent alors être utilisés pour limiter l’accès aux seules personnes autorisées.

 

A l’inverse des interphones et vidéophones qui font intervenir une personne pour débloquer l’accès, ou des digicodes qui nécessitent la saisie d’un code, les systèmes de badges ou de lecteurs fonctionnent seuls avec la simple présentation d’un élément matériel : le badge, la clé ou un élément corporel, qui suffit pour autoriser l’accès. Certains systèmes peuvent être utilisés dans tous types de bâtiment et toutes sortes d’applications, d’autres restent réservés au cadre professionnel en raison de leur coût ou de leur technicité.

  • Le lecteur de badge : seul son détenteur peut entrer dans le bâtiment. Le badge possède l’inconvénient majeur d’être souvent perdu ou de pouvoir être volé. Ce système est aussi bien utilisé dans le cadre privé que professionnel, dans des bâtiments d’habitation collective ou en entreprises.
  • La serrure sécurisée : électrique ou à cylindre électronique, elle permet de mettre hors d’accès les pièces ou les éléments devant rester privés.
  • Les lecteurs biométriques à reconnaissance d'empreinte digitale ou de réseau veineux : leur grand atout est leur niveau de sécurité car ils ne peuvent être volés comme les badges, ou s’ils le sont, ils restent inutilisables. Utilisés dans les bureaux des entreprises ou dans les lieux stratégiques, ils peuvent aussi trouver des applications très pragmatiques, par exemple pour autoriser l’accès à la restauration collective dans les établissements scolaires. Reposant sur l’utilisation de données personnelles, ses systèmes doivent faire l’objet de déclarations préalables auprès de la CNIL, voire d’une autorisation de sa part.

 

Videosurveillance, technologies et domotique

Contrôler l’accès c’est aussi le surveiller. Faite via la vidéosurveillance avec les caméras de surveillance ou les détecteurs de mouvement et de présence font partie de l’arsenal de sécurisation dont les habitations comme les entreprises peuvent être dotées pour éviter les intrusions.

 

Dans ce cadre, la domotique vient prêter son concours à la gestion des accès des bâtiments et des locaux professionnels. Si on a plutôt l’habitude d’entendre parler de la domotique pour les logements individuels, la technologie peut aussi être utilisée dans un environnement professionnel et se révéler une solution à la fois simple et pratique. Les technologies de contrôle d’accès couplées à la domotique permettent de surveiller les entrées et sorties des bâtiments et ainsi de pouvoir autoriser l’accès selon des horaires et des plages fixes prédéfinies, mais aussi si nécessaire à la demande, à distance.

 

Pour une plus grande sécurité, l'historique des accès peut être conservé et il est également possible d’être prévenu en temps réel via un smartphone de toute tentative d’intrusion. Ouverture et fermeture des accès mais aussi des volets de protection peuvent ainsi être actionnés à distance pour un contrôle de l’accès à la carte en temps réel.

 

Pour réaliser une installation de contrôle d’accès fiable et performante ou réaliser l’intégration de solution domotique dans un bâtiment d’habitation, des locaux professionnels ou un ERP, faites le choix de solutions professionnelles et de matériel de qualité qui pourront répondre précisément aux exigences de vos projets et chantiers en s’adaptant aux besoins exprimés et aux contraintes spécifiques.

par WESER
La conception modulaire des balustrades Océanes, facilitent...
Transformation apporte la beauté aléatoire de...
Si HI-MACS® a fait ses preuves en environnement...
Menu
×