Euroclasse : le classement anti-incendie

Rédigé le 10/10/2017

De nombreuses normes anti-incendie doivent être respectées dans les bâtiments afin d’éviter que le feu se propage trop rapidement et permettre aux secours d’avoir le temps d’intervenir, ils jouent un rôle fort dans la sécurité contre les incendies.

Euroclasse : le classement anti-incendie

Jouant un rôle fort dans la sécurité incendiSi les matériaux utilisés dans les nouvelles constructions doivent pouvoir être résistants au feu, ils doivent également avoir un bon comportement aux flammes et à la chaleur de façon à ne pas amplifier l’incendie. Leur réaction au feu permettra en effet de retarder la progression de l’incendie et d’éviter sa propagation trop rapide. Pour savoir quels matériaux choisir, il est possible de se référer au système Euroclasse qui est un classement au feu européen pour les produits et matériaux de construction. A quoi sert-il ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les matériaux qui y sont soumis ?

 

Qu’est-ce que le classement Euroclasse ?

Le classement Euroclasse est un classement européen de réaction au feu des produits de construction et d’aménagement. Paru au journal officiel du 31 décembre 2002, il remplace l’ancien système de classement français ou classement « M ».

L’utilisation du système Euroclasse est obligatoire pour les produits marqués CE, c’est à dire conformes à une norme produit européenne harmonisée.

 

Qu’est-ce que le système Euroclasse évalue ?

Il ne s‘agit pas d’évaluer la résistance au feu d’un matériau mais sa réaction au feu, c’est à dire la manière dont il se comporte lorsqu’il brûle : émission de fumées, dégagement thermique, propagation des flammes, production de gouttelettes ou particules enflammées. Cette évaluation se déroule en observant son comportement au feu par rapport à des critères de performance portant sur son inflammabilité. Ainsi, le classement Euroclasse permet de faire les meilleurs choix en fonction du type de bâtiment concerné.

 

Pourquoi un classement européen ?

Le classement européen a pour principal objet d’harmoniser les règles d’évaluation de la réaction au feu des produits. Grâce à ce classement, les différents pays membres de l’Union européenne disposent d’une norme commune, et donc d’un langage commun qui leur permet d’avoir des informations pertinentes sur les produits de construction. Ces deniers peuvent ainsi circuler librement au sein de l’Union Européenne.

 

Quels produits sont concernés ?

La plupart des produits de construction sont concernés par le classement des Euroclasses. Quelques exceptions subsistent dans certains cas. Par exemple, les câbles d’énergie, de commande et de communication échappaient à l’évaluation de leur réaction au feu via le système de classement Euroclasse et au marquage qui en découle, mais y sont soumis depuis le 1er juillet 2017.

 

Parmi les produits de construction européens, il convient de distinguer les produits marqués CE des autres produits.

  • Les produits marqués CE sont ceux qui sont en conformité avec une norme produit européenne ; leur réaction au feu doit obligatoirement être évaluée selon le classement des Euroclasses.
  • Les autres produits peuvent être au choix de leur fabricant être évalués selon le système des Euroclasses ou selon l’ancien système français.  

 

Le Thermoreal®-Gebrik® est une solution...
par Weser
Élément essentiel de la réussite esthétique d'une façade lorsque...
Commande par impulsion : marche / arrêt du...

Principes du classement des Euroclasses

Le système de classement européen repose sur l’existence d’une catégorisation en 7 Euroclasses. Les produits sont ainsi classés par des lettres et des chiffres qui indiquent le degré d’intensité par type de risque.

 

  • Le degré d’inflammabilité s’exprime par les lettres, voire des chiffres : A1, A2, B, C, D, E, F :
    • A 1 et A2 indiquent un matériau non combustible ;
    • B faiblement combustible ;
    • C combustible ;
    • D très combustible ;
    • E très inflammable et propagateur de flamme ;
    • F non classé ou non testé.

 

  • La présence de fumée est évaluée selon la lettre « s » pour « smoke » et les chiffres 1, 2 et 3 :
    • s1,
    • s2,
    • s3.

 

  • La chute de gouttelettes et de débris enflammés est désignée par la lettre d pour « drop » et les chiffres 0, 1 et 2 :
    • d0,
    • d1,
    • d2.

 

A noter : certains produits sont classés A1 de façon conventionnelle sans qu’il y ait besoin de réaliser de mesures ou d’essais au préalable car ils contiennent moins de 1% de matière organique, en poids ou en volume. Il s‘agit par exemple du verre, de la pierre, des métaux, des céramiques, des briques, du plâtre armé en fibre de verre, de vermiculite, d’amiante et de ciment, etc.

 

L’ancien classement français ou « classement M »

L’ancien classement français tend à disparaître depuis qu’est entrée en application la Directive Produit de Construction (DPC), qui impose le marquage CE. Il est ainsi remplacé petit à petit par le système de classification européen Euroclasse.

Le classement français comprend 6 catégories pour définir la réaction au feu d’un matériaux :

  • M0 s’il est incombustible ;
  • M1 s’il est non inflammable ;
  • M2 si’l est difficilement inflammable ;
  • M3 s’il est moyennement inflammable ;
  • M4 s’il est facilement inflammable ;
  • M5 s’il est très facilement inflammable.

Il existe des correspondances entre les deux systèmes. L’arrêté du 21 novembre 2002 comprend d’ailleurs un tableau des équivalences de façon à assurer une continuité entre les deux.

 

Retrouvez ci-après tous les matériaux professionnels dont vous avez besoin pour vos chantiers, avec l’indication de leur classe européenne de réaction au feu pour mener à bien vos projets dans des conditions optimales. 

Isokorb® KST est un rupteur de pont thermique pour...
Le AA110 photovoltaïque permet de réaliser...
C'est une tuile terre cuite plate. Sa forme étonnamment...
Menu
×