La chape anhydrite : atouts et mode d'emploi

Rédigé le 10/10/2017

Il existe deux types de chapes : les chapes dites traditionnelles ou les chapes fluides. Seules les secondes sont désormais conformes à la RT2012.  Parmi les chapes fluides, on distingue les chapes à base de ciment et les chapes à base d’anhydrite. Qu’est-ce qu’une chape anhydrite ? Dans quels cas l’utiliser ? Quelles en sont les qualités et les limites ?

La chape anhydrite : atouts et mode d'emploi

Qu’est-ce qu’une chape anhydrite ?

L’anhydrite est un minéral appelé aussi sulfate naturel de calcium anhydre. La chape à base d’anhydrite ou « chape plâtre », est un type de mortier fluide autonivellant prêt à l’emploi. La chape est préparée au préalable en usine et livrée par camion toupie directement sur le lieu où elle doit être coulée.

La chape anhydrite se distingue de la chape liquide en ciment par sa faible épaisseur qui ne dépasse pas 3 cm.

 

Les différents types d’anhydrite

Il existe différentes sortes d’anhydrites appelées anhydrite I, II ou III qui se différencient par leur mode de formation. Plusieurs types d’anhydrite peuvent servir à l’élaboration d’une chape, leurs qualités en termes de résistance mécanique étant similaires.

 

Quelles sont les atouts d’une chape anhydrite ?

Le procédé utilisé pour réaliser la chape anhydrite possède de nombreux avantages, que ce soit au niveau esthétique, thermique ou en termes de longévité.

 

Un atout esthétique

La chape étant coulée d’un seul coup, elle bénéficie d’une esthétique de qualité avec une absence totale de joints pour une surface pouvant aller jusqu’à 300 m2.


Des surfaces planes

La chape possède une belle qualité de finition en permettant de réaliser une surface totalement plane.

 

Une grande variété de revêtements possibles

Compatible avec tous les revêtements, la chape anhydrite facilite même la pose de certains d’entre eux, comme le carrelage.

 

Une grande longévité

La chape anhydrite permet de bénéficier de sols de qualité qui ne se fissurent pas et ne s’altèrent pas avec le temps.

 

Un atout thermique

La faible teneur en air de la chape et sa faible épaisseur lui offrent une conductibilité thermique élevée. Elle est idéale pour les planchers chauffants dont elle améliore les performances.

 

par Vmzinc
Système de bardage sur ossature composé de larges...
Le AA110 photovoltaïque permet de réaliser...
Porotherm R 20, brique de 20 cm d'épaisseur pour mur à Isolation...

Précaution d’emploi et limites de la chape anhydrite

Si la chape anhydrite présente de nombreux atouts, elle possède des caractéristiques qui peuvent aussi être des limites.

Bien qu’elle soit prête à l’emploi, la chape anhydrite doit obligatoirement être posée par un professionnel du bâtiment disposant des compétences et techniques nécessaires pour une mise en place de qualité.

 

Temps de séchage

Elle nécessite un temps de séchage relativement long de plusieurs semaines voire plusieurs mois. Ce temps est en moyenne de 6 à 8 semaines mais peut aller jusqu’à 12 semaines ou plus selon les situations.

Le recouvrement de la chape ne peut être réalisé qu’après total séchage, dont la durée est difficile à estimer à l’avance : en raison de sa nature liquide, la chape anhydrite élimine très lentement l’eau et peut conserver à cœur un taux d’humidité résiduelle trop élevé alors même que la surface semble sèche. Le recouvrement ne peut intervenir que lorsque ce taux d’humidité résiduelle passe sous la barre des 0,5 à 1% selon le type de revêtement souhaité.

 

Sensibilité à l’eau

La chape anhydrite n’est pas adaptée aux locaux où l’on trouve de l’humidité, comme dans les caves ou encore dans les buanderies.

 

Fluidité

Il est primordial que la chape possède une fluidité maximale. C’est en effet cette caractéristique qui lui permet d’être pleinement efficace et de mieux conduire la chaleur, notamment dans un plancher chauffant pour lequel les tuyaux se retrouvent parfaitement enrobés.

 

Comment utiliser une chape anhydrite ?

Diverses applications peuvent être faites de la chape anhydrite :

 

Pour l’isolation acoustique

Cette propriété est particulièrement appréciée dans les ERP et dans les immeubles d’habitation. Associée à un isolant acoustique, les chapes anhydrites réduisent les bruits d’impact en conformité avec la NRA, mais aussi les bruits aériens internes au bâtiment.

 

Pour l’isolation thermique

La chape anhydrite est compatible avec la plupart des isolants thermiques, en association desquels elle permet de limiter les déperditions de chaleur et de réduire les ponts thermiques.

 

Planéité et mise à niveau des sols

La chape anhydrite est idéale pour obtenir un beau sol plan et poser ainsi très facilement le revêtement de sol choisi. Elle est parfaite par exemple dans les gymnases pour réaliser des sols à la planéité impeccable, mais aussi dans tous les bâtiments d’infrastructure comme les halls de gare ou d’aéroports.

Auto-nivellante, la chape anhydrite se révèle particulièrement performante en rénovation pour rattraper un sol inégal, ou encore pour la pose de carrelage avec des carreaux grand format.

 

Pour la mise en place d’un plancher chauffant

Les chapes anhydrites sont spécialement adaptées aux planchers chauffants, qu’ils soient à eau ou électriques. Elles permettent une montée en température plus rapide grâce à leur forte conductivité, mais aussi une meilleure répartition de la chaleur pour un confort thermique accru, un meilleur rendement et une régulation optimisée, donc des économies à la clé.

 

Pour mettre votre expertise métier à la disposition de la réalisation de chapes anhydrites parfaites, aux multiples propriétés qui seront appréciées dans vos projets, choisissez des matériaux et équipements de qualité proposés par les meilleurs fabricants professionnels du bâtiment.

Le Thermoreal®-Gebrik® est une solution...
Commande par impulsion : marche / arrêt du...
Les modèles Provence et Languedoc représentent...
Menu
×