La peinture haute température

Rédigé le 10/10/2017

Les peintures possèdent parfois des caractéristiques techniques spécifiques qui répondent à des besoins précis. Les peintures haute température en font partie, résistant à de très fortes températures et offrant ainsi des qualités thermiques exceptionnelles.

La peinture haute température

L’innovation au service du confort

Les gammes de peintures haute température sont des solutions techniques issues de la recherche et développement qui constituent des solutions innovantes pour peindre et rénover en protégeant de la chaleur, dans les situations les plus extrêmes.

 

Caractéristiques et propriété des peintures haute température

Les peintures haute température, appelées parfois également peintures thermiques, sont des peintures qui supportent des températures d’au moins 400°C. Les plus performantes peuvent supporter des températures jusqu’à 1000°.

La peinture haute température, également appelée « peinture thermique », est une peinture qui doit supporter au minimum une température de 400 °C et jusqu'à 900 °C voire 1100°.

Si elle résiste aux fortes températures et aux chocs thermiques, la peinture haute température ne doit pas être mise au contact direct des flammes mais seulement de la chaleur.

 

Pour quels usages ?

Les peintures haute température peuvent être appliquées sur différents supports, tels que :

  • L’acier,
  • La fonte,
  • L’aluminium.

Les peintures haute températures peuvent être utilisées pour peindre des moteurs ou des pièces mécaniques, des raditeurs et des inserts de cheminées et bien d’autres usages à condition d’être appliquées à l’extérieur et non à l’intérieur des appareils de façon à éviter le contact direct avec les flammes.

Elles sont surtout utilisées dans la cadre de la rénovation d’objet ou d’équipement, par exemple pour redonner un meilleur aspect à un poêle ou à l’extérieur d’une cheminée.

 

Les différents types de peintures hautes températures

Les peintures thermiques sont classées en plusieurs catégories qui correspondent à leur capacité thermique, c’est à dire leur résistance à la chaleur. Cette résistance est la propriété qui conditionne leur utilisation.

 

Les peintures supportant jusqu'à 400 °C

Il s’agit des peintures haute température les plus courantes. Leurs propriétés anti-corrosion en font les peintures de prédilection pour repeindre les équipements en métaux tels que les tabliers de cheminée ou les radiateurs.

Il est également possible de peindre les surfaces en aggloméré, en ciment ou en pierre avec ce type de peinture.

 

Les peintures supportant jusqu'à 600 °C

Cette peinture possède d’autres qualités que ses qualités thermiques. Rayures, intempéries, essence : elle résiste à tout. Facile à poser, sans besoin de sous-couche, elle sèche rapidement et est très couvrante.

Ce type de peinture est parfait pour repeindre les blocs moteurs, les fours et les barbecues, ou encore des tuyaux de poêle mais aussi des moteurs et des systèmes d’échappement.

Elle peut aussi bien être utilisée sur des éléments ferreux comme non ferreux, par exemple le verre et l'émail.

 

Les peintures supportant jusqu'à 900 °C

Ce sont les peintures privilégiées pour les poêles dont les températures vont souvent au-delà des 600° et pour lesquels la peinture de niveau inférieur peut être insuffisante. La peinture est parfaitement adaptée quelle que soit la matière du poêle : acier, fonte, aluminium, inox. Pour les mêmes raisons, ce type de peinture convient parfaitement aux inserts et aux foyers.

 

Les peintures supportant jusqu'à 1100 °C

Les peintures pouvant supporter de telles chaleurs sont celles destinées aux dispositifs les plus chauffants, par exemple les pots d’échappement. Ce type de peinture est formulée à base de céramique, ce qui la rend très résistante à la chaleur. Elle nécessite du matériel professionnel spécifique pour être utilisée.

 

Composé de 75% de pierre, 20% d'acrylique et 5% de...
par VMZINC
Système de bardage sur ossature composé de larges...
Le AA110 photovoltaïque permet de réaliser...

Sous quelle forme ?

La peinture haute température existe sous deux formes :

  • En pot,
  • En aérosol.

Le choix dépend avant tout de la surface à peindre. Pour une grande superficie, le conditionnement en pot est plus judicieux et moins onéreux : 50 à 80 euros le pot d’un litre, permettant de peintre 10 m2.

 

Pour les plus petites surfaces, il est possible de recourir à des pots de contenance inférieure ou de faire le choix de la peinture en aérosol, qui offre en plus une grande qualité de finition et une grande simplicité d’utilisation.

 

Quelle couleur ?

Si ce n’est pas pour leurs qualités esthétiques que les peintures haute température sont choisies et utilisées, elles existent cependant en plusieurs coloris, qui se situent tous dans la gamme des noirs afin de se rapprocher au maximum de la surface d’origine de l’élément à repeindre.

DAS-3 est un sas d'étanchéité gonflable qui s'adapte avec...
par WESER
Éléments modulaires dont la mise en œuvre, par emboitement ou...
Menu
×