Le chauffage par le sol

Rédigé le 10/10/2017

Le chauffage au sol fait désormais partie des systèmes de chauffage plébiscités par sa grande performance et le confort de vie qu’il procure au quotidien.

Le chauffage par le sol

Principe et fonctionnement

Composé d’un réseau de câbles électriques ou de tubes hydrauliques intégré dans le sol, le système de chauffage par le sol diffuse la chaleur de façon homogène par rayonnement sur toute la surface qu’il couvre.

 

On distingue deux types de chauffages au sol :

  • Le chauffage au sol électrique, qui fait serpenter sous le sol un câble chauffant directement raccordé au secteur ;
  • Le chauffage au sol hydraulique, qui utilise un réseau de tubes hydrauliques dans lesquels de l’eau chaude circule en circuit fermé. Relié à un chauffage central, le chauffage au sol hydraulique peut être alimenté par une chaudière ou une pompe à chaleur.

 

Les avantages du chauffage par le sol

Le chauffage par le sol présente de multiples avantages, qui en font une solution de plus en plus choisie, dans le neuf comme en rénovation.

 

Le confort thermique

Grâce à la diffusion homogène de la chaleur, le chauffage par le sol est très agréable et procure un confort optimal.

La chaleur au sol étant inférieure à celle du corps humain, il n’y a aucun risque de subir les inconvénients des premiers chauffages au sol qui rendaient les jambes lourdes. Au contraire, le sol est juste tiède et agréable au toucher : idéal pour tous ceux qui apprécient de marcher pieds nus. Par ailleurs, dans le cas d’un chauffage au sol réversible, le plancher devient alors rafraichissant l’été, pour un confort thermique optimal.

 

Le gain d’espace

Le chauffage au sol est totalement invisible puisque sous le sol, ce qui le rend très esthétique, et permet de libérer de l’espace au sol et aux murs.

 

Des économies d’énergie

La diffusion homogène de la chaleur permet de diminuer la sensation de froid, et ainsi de chauffer à basse température. Le chauffage au sol permet de réaliser des économies d’énergie de 15% environ par rapport à une autre solution de chauffage plus traditionnelle. Le chauffage au sol hydraulique est à ce titre encore plus avantageux, couplé à une chaudière à condensation ou basse température ou une PAC.

 

Silencieux et sans entretien

Le chauffage au sol présente un fonctionnement très silencieux. Il ne nécessite par ailleurs aucun entretien après son installation s’il s’agit d’un chauffage au sol électrique. Pour un plancher hydraulique, il faut prévoir un contrôle tous les 5 à 10 ans et de possibles interventions en cas de désembouage.

 

Composé de 75% de pierre, 20% d'acrylique et 5% de...
par WESER
Éléments modulaires dont la mise en œuvre, par emboitement ou...

Les limites du chauffage au sol

Le chauffage au sol est très bien adapté aux sols carrelés ou en pierre naturelle. En revanche les planchers et les moquettes sont à éviter.

Par ailleurs la pose d’un plancher chauffant nécessite une dépense initiale plus lourde que celle de simples radiateurs, notamment si le choix se porte sur une solution hydraulique plutôt qu’électrique. Toutefois les économies d’énergie réalisées par la suite rentabilisent cet investissement assez rapidement.

 

Quel système de chauffage au sol poser dans un bâtiment existant ?

Le plancher rayonnant électrique

Le chauffage au sol électrique sera la solution privilégiée dans un bâtiment existant car il est plus simple à mettre en œuvre. Facile et rapide à poser, le plancher rayonnant électrique est tout simplement raccordé à l’installation électrique pour fonctionner. Il peut être installé même dans une maison habitée car sa pose est peu voire pas salissante et la pièce peut être réutilisée très rapidement.

 

Le plancher hydraulique

Idéal pour une maison neuve, le plancher hydraulique se révèle plus compliqué à implanter en rénovation dans un bâtiment existant.

 

C’est en effet le système le plus avantageux en termes d’économie d’énergie car il peut être relié à des sources de chaleurs renouvelables et gratuites par l’intermédiaire d’une PAC. Toutefois c’est aussi le plus complexe à mettre en œuvre en rénovation.

Nécessitant une installation plus lourde, la pose d’un plancher chauffant hydraulique est longue et crée des désagréments et des salissures.

Nécessitant l’installation d’une chape, celle-ci peut être sèche ou alors humide, en béton, ciment ou liant anhydrite. Dans le cas d’une chape humide, le temps de séchage varie de 2 à 12 semaines environ avant de pouvoir envisager la pose d’un revêtement de sol.

C’est pourquoi la pose d’un plancher chauffant hydraulique est généralement réservé aux constructions neuves. Si elle reste possible en rénovation, il est préférable que le logement ne soit pas habité, ou alors il faut procéder à une pose pièce par pièce et privilégier une dalle sèche.

 

La question des étages est parfois délicate, car le poids de l’installation peut poser problème, de même que la charge qu’elle peut supporter. Là encore, le choix d’une dalle sèche sera privilégié car son poids est beaucoup plus léger tout en pouvant supporter de lourdes charges.

 

Quels aménagements ?

Outre l’installation du câble ou des tubes, la pose du chauffage au sol implique quelques aménagements dans la pièce. L’épaisseur du plancher chauffant nécessite en effet de surélever les prises électriques, de déplacer les différents éléments fixés au sol et de raboter les portes voire de les changer pour celles qui ne pourraient pas être découpées car en menuiserie alu ou en PVC.

Pour pallier cet inconvénient, il est possible d’opter pour des systèmes très minces, qui ne surélèvent que très peu le sol.

 

Quel entretien ?

Le plancher chauffant électrique ne nécessite aucun entretien, alors que l’hydraulique doit subir un désembouage ponctuel et un entretien tous les 5 à 10 ans pour éliminer le calcaire et les dépôts.

Pour un entretien simplifié, il est possible d’opter pour des tubes équipés de BAO ou barrière anti-oxygène qui limiteront l’apparition de boues.

 

 

Plancher électrique rayonnant

Plancher hydraulique

Confort

Chaleur douce et homogène

Chaleur douce et homogène

Possibilité d’un plancher réversible rafraichissant

Durée installation

Courte et facile

Longue et complexe

Désagréments

Peu de dérangement

Salissures

Pièce impraticable

Ajustement des portes, prises etc.

Entretien

Pas d’entretien

Entretien tous les 5 à 10 ans

Désembouage périodique

Coût à l’usage

Permet de réduire la consommation

Mais l’électricité reste une énergie chère

Permet de beaucoup réduire la consommation

Très économique avec une PAC

Coût installation

Equipement peu coûteux

Coût de la pose réduit

Equipement plus onéreux

Coût de la pose plus important

 

 

Pour tous vos projets de pose et d’installation de système de chauffage au sol, électrique ou hydraulique, à dalles sèche ou humide, vous pouvez compter sur le matériel performant et les équipements professionnels conçus et développés par les meilleurs fabricants, qui vous permettront de mener à bien tous vos chantiers.

Le AA110 photovoltaïque permet de réaliser...
La réalisation des linteaux au-dessus des fenêtres et portes...
La sortie de toit Bretagne a été conçue pour s'adapter au style...
Menu
×