Dépollution d'un logement : des règles

par Elena Riza il y a 1 an
Bonjour tout le monde,
Comme il est de plus en plus question de qualité de l'air et que l'un de nos principaux lieux de vie est notre propre maison, je me penche chaque jour un peu plus sur la proposition de projet qui visent à améliorer cet aspect. J'ai eu la chance de tomber sur une étude menée par l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI). Ils ont mis en évidence trois grandes sources de pollution. La première, c'est le bâtiment au travers des matériaux utilisés, des équipements et de son aménagement. Viennent ensuite les occupants de par leurs activités et enfin l'environnement extérieur du logement, tant l'air que le sol.
Pour lutter le plus efficacement possible, je commence dont chaque fois par prévoir une excellente ventilation.
5 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
Bonjour cher collègue,
Je suis tout à fait d'accord avec vous, la qualité de l'air est vitale. Pour avoir des enfants qui ont des problèmes liés aux affections respiratoires, je suis particulièrement attaché à cet aspect.
J'ai vu que des capteurs domestiques sont, ou vont ?, être mis à l'essai chez des particuliers afin, justement d'analyser l'air et de déterminer les différentes sources de pollution de l'air ambiant à l'intérieur des logements.
Publié : il y a 1 an
Oui j'ai moi aussi vu passer quelque chose à ce sujet. Je n'ai pas pu avoir l'article en entier car il faut payer mais cela parlait de ces capteurs. Si j'en crois la source, du matériel un peu plus basique serait même accessible aux particuliers qui pourraient alors placer l'appareil chez eux pour analyser la qualité de leur air. Je trouve que c'est très intéressant, d'autant que les gens pourront alors prendre conscience de leur besoin en la matière et demander conseil pour améliorer leurs conditions de vie et donc leur santé.
Publié : il y a 1 an
Pour les particulier, on parle de produits comme NanoSense, Ethera, AirJin, Fireflies, Rubix, NatéoSanté… ils permettent de mesurer la concentration de COV, de particules et, plus rarement, de formaldéhyde.
Publié : il y a 1 an
Bonjour.
La ventilation mécanique contrôlée (VMC) doit d'abord être en fonction et être correctement entretenue pour assurer les débits et le bon renouvellement de l'air intérieur. Peu de gens procèdent au nettoyage annuel des entrées d'air, à la pose de filtres adaptés et à l'entretien du caisson de VMC, voire au réglage des bouches d'extraction et de celles du caisson quand il existe.
Les émetteurs de polluants doivent être cantonnés hors des pièces de vie (au garage ou au sous-sol). C'est déjà normalement le cas pour les véhicules et engins à carburant liquide. Il est donc important qu'il y ait une très bonne étanchéité à l'air entre ces locaux.
Ensuite, c'est notre comportement qui influe sur la qualité de l'air intérieur (QAI).
Dés que nous cuisinons, faisons des travaux, utilisons des produits de nettoyage ou de "désodorisation" (qui couvrent les odeurs au lieu de les éliminer), introduisons notamment du mobilier et des livres ou magazines neufs, nous provoquons un pic de pollution.
Pour un particulier, plutôt que d'investir dans des sondes de mesures des polluants, il vaudrait mieux adapter son comportement. Cela demande du temps pour bien s'informer et de la volonté pour changer ses habitudes afin que cela devienne de la routine.
Mais la prise de conscience et le changement sont compliqués. Le domicile est le principal lieu où notre liberté peut encore s'exprimer car on peut "oublier" les nombreuses contraintes de notre société.
Enfin, j'attire votre attention sur l'inefficacité des plantes d'intérieur dites dépolluantes, sur la QAI (http://www.ademe.fr/plantes-epuration-lair-interieur)

Vous trouverez également sur notre site quelques informations sur la QAI : http://www.val-doise.gouv.fr/Politiques-publiques/Amenagement-du-territoire-et-construction/Batiment-Sante/Qualite-de-l-air-interieur
Publié : il y a 1 an
Comme vous le dites parfaitement bien, Alain, la prise de conscience est compliquée, et le changement plus encore...
Répondre à ce sujet
Dépollution d'un logement : des règles
Menu
×